Inauguration des hébergements temporaires Gérard Philippe à Tarnos

Inauguration des hébergements temporaires Gérard Philippe à Tarnos
Dans le cadre de sa politique en matière d’accès au logement et d’action sociale, la Communauté de communes réhabilite et aménage des hébergements temporaires pour venir en soutien à des publics connaissant un accident de la vie et une rupture dans leur parcours résidentiel.

A ce titre, la Communauté de communes a fait l’acquisition de deux maisons à Tarnos afin de les transformer en cinq hébergements temporaires. Après l’inauguration de deux hébergements temporaires dans la maison du Garde-barrière à Tarnos le 30 novembre 2023, ce sont trois nouveaux hébergements temporaires situés dans la rue Gérard Philippe qui ont été inaugurés le 11 avril 2024.

Les travaux auront duré 10 mois. Ils ont permis de diviser une maison d’habitation en trois logements distincts, loués en intermédiation locative : un studio en PLAI, un T2 en PLUS et un T3 en PLAI.

L’opération d’acquisition (203 400€) et de réhabilitation (447 351€ TTC) représentent un investissement de 650 751€ TTC.  

Pour cette opération, la Communauté de communes a bénéficié de financements dans le cadre de la production de logements locatifs sociaux : 16 600€ de l’Etat pour les logements financés en PLAI et 30 000€ du Conseil départemental des Landes (soit 10 000€ par logement).

Au total, les deux opérations de réhabilitation réalisées à Tarnos, Garde-barrière et Gérard Philippe, ont permis la réalisation de 5 hébergements temporaires pour un investissement total de 1 260 000€ TTC.

Les logements sont loués meublés aux personnes dont les demandes ont été orientées par le SIAO (Services Intégrés de l'Accueil et de l'Orientation) des Landes.

Les personnes hébergées ont été désignées lors de la Commission hébergement qui s’est tenue le 5 mars 2024 et ont emménagé le 29 mars 2024. Les personnes sont hébergées pour une durée de 6 mois renouvelables 2 fois. Elles sont accompagnées par les travailleurs sociaux ayant prescrit la demande d’hébergement en complément d’un accompagnement au logement mis en place par la Communauté de communes. Un financement de l’Etat est également accordé au titre de l’intermédiation locative réalisée par le CIAS qui assure la gestion locative de ces logements.