Réunion participative le 11 octobre 2022 à 18h30 au CPIE

Réunion participative le 11 octobre 2022 à 18h30 au CPIE
Mardi 11 octobre 2022, une soirée participative dédié au développement économique durable et aux consommations locales dans le Seignanx était organisée. Retour sur cette soirée qui a réuni une soixantaine de personnes au CPIE autour de 2 ateliers.

Dans une salle, élus, entrepreneurs et habitants du Seignanx étaient réunis pour évoquer ensemble le développement du territoire:

Malgré leurs contraintes professionnelles, plusieurs entrepreneurs des zones d’activités ont répondu présents à l’invitation de la Communauté de communes pour poursuivre la réflexion sur l’évolution des zones d’activités économiques au regard des enjeux actuels, tant en matière de maintien de l’activité que de transition écologique. Des entreprises installées depuis plusieurs années étaient présentes -à l’image de Sepco située à Souspesse- aux côtés d’entreprises arrivées récemment -comme Darraïdou et Buroteam respectivement à l’Hermitage-Northon et Souspesse- ainsi que de « futurs nouveaux arrivants » comme Techniaero. Tous ont soulignés la qualité du cadre de travail et l’écoute attentive qu’ils reçoivent. Les entrepreneurs ont également évoqué des pistes de travail collectif. Pourquoi ne pas travailler ensemble pour répondre conjointement aux besoins de nos salariés ? Plusieurs idées ont été lancées notamment en termes de mobilité : borne collective de recharge électrique, prêt de véhicules, mise en place d’un transport collectif… des pistes pour répondre aux besoins des salariés… qui sont aussi souvent des habitants !  

20221011_191428-2

De l'autre côté, producteurs, agriculteurs et habitants échanger autour des consommations locales 

Une quarantaine de personnes étaient réunies dans la salle de l’auditorium du CPIE pour un atelier participatif autour des consommations locales. Agriculteurs et consommateurs ont pu échanger sur leurs difficultés, leurs besoins et leurs souhaits afin d’ébaucher des solutions pour demain.

Méconnaissance, manque de temps et coûts : voici les constats qui ont été partagés par les habitants réunis dans la salle. « Bien sûr que je préfèrerai acheter des produits locaux et de qualité… mais je ne vais pas faire le tour de toutes les fermes » raconte cette mère de famille. Son voisin de table ajoute « C’est surtout que je ne connais pas tous les producteurs du territoire ! ».

Petit à petit, des solutions émergent : améliorer la communication (sur les lieux, les prix…) en créant un répertoire ou une carte, diversifier la production pour proposer plus de produits et imaginer des espaces de vente qui regrouperaient tous les produits du territoire (livraison à domicile, distributeur collectif et magasin de producteurs). Sur la base de retour d’expériences de producteurs et de consommateurs, ces échanges ont permis de dresser une liste d’actions qui pourraient être mises en place pour amplifier les consommations locales ; un enjeu pour notre territoire et notre planète.

 

20221011_194322-2